He bien … de belles souplesses. Le stretching postural est un travail de souplesse ; comme le tissu stretch, nous devenons stretch !!! Elastique si vous préférez.
Toutes les articulations s’ouvrent à davantage d’amplitude.
- Mais encore...
Le stretching dont je vous parle ici se pratique en posture. A l’arrêt. 
- Rester sans rien faire, hou là là ! Très peu pour moi !
Et pourtant c’est bien parce que vous ne bougez plus de l’extérieur que vous pouvez enfin entrer dans la conscience des circulations intérieures.
Le souffle par exemple. Vous pouvez le sentir, l’écouter, l’observer et le calmer si besoin.
Pas encore convaincu ? J’ai d’autres arguments pour vous. 

Brume chemin

Stretching et posture qu’est ce que j’y gagne ?
- Une belle posture, et plus précisément une belle verticalité.
La médecine chinoise aime aligner les points d’énergie sommet du crane et chacra racine afin de provoquer une recharge énergétique (cf Jean-Pélissier L’essence des chi gong) Le naturopathe vous parle de santé, j’ajoute la beauté. Et ne me dites pas qu’une belle présence, résultat d’une belle verticalité n’aura pas d’effet positif dans votre vie.
- Une présence à soi. La posture est un arrêt une pause pour le corps, pour l’esprit. Le mental se calme Voici une des clés de l’antistress.
- Une meilleure concentration, recentrage. Tiens on respire conscient. Les pensées reviennent au centre de soi, elles s’éclairent, s’élaguent. L’intuition va enfin pouvoir prendre sa place.
- Une capacité à se détendre n’importe où, à se préparer à l’action. L’esprit calme est vecteur d’action efficace 
- Une capacité à attraper plein de petits bonheurs au quotidien...
Le stretching en posture est un bel outil de mieux-être. A pratiquer sans retenue ! 
Et souvenez-vous toujours, que seule la pratique vous offrira la verticalité efficace.
     Catherine Manchon
     www.equilibreetperformance.fr